Comme un Bond en plein Ciel

Solo chorégraphié et interprété par Serge Ambert
Durée 35 mn

------------------------------------
-----------------------------------
« le dernier saut de Nijinski »

Le dernier acte de danse de ce grand artiste se déroula à l’occasion d’une rencontre organisée par sa femme et Serge Lifar au sanatorium suisse où le danseur russe se reposait en proie à des troubles psychotiques (schizophréniques ?) depuis plus de 20 ans. Durant cette visite, en juin 1939, Lifar pour tenter de réveiller l’âme endormie de Nijinski se mit à danser des extraits du Faune et du Spectre de la rose. La réponse de Nijinski à cette évocation de deux des grands rôles qu’il avait créés, fut un saut exceptionnel immortalisé par le photographe Jean Manzon. Ce saut comme un bond vers la résilience fut vraisemblablement le dernier, il meurt en 1950.
Comme un bond dans le ciel  Comme un bond dans le ciel  Comme un bond dans le ciel  Comme un bond dans le ciel  Comme un bond dans le ciel  Comme un bond dans le ciel  Comme un bond dans le ciel  Comme un bond dans le ciel  Comme un bond dans le ciel  Comme un bond dans le ciel  Comme un bond dans le ciel